Article la machine Afrique de Bolloré

Extrait

 

Depuis dix ans, l’Afrique concentre plus de la moitié des investissements du groupe.

Objectif : maîtriser les différents maillons de la chaîne du transport jusqu’au cœur du continent.

 

Depuis 2008, BAL a fortement poussé « l’africanisation » de ses cadres. Aujourd’hui, 80 % d’entre eux sont africains, le tiers des responsables de pays le sont. Dominique Lafont voit comme un très bon signe, pour Bolloré et pour l’Afrique, le fait de recevoir des CV d’Africains passés par Sciences po Paris désireux de retourner dans leur pays.

 

Source Les Echos 28/2/2013P.

Écrit par Sabine Delanglade
Editorialiste

Lire la suite sur le site

http://www.lesechos.fr/